17/06/2011

Expédition Périgord noir !

Mon premier voyage avec l’A.P.F. ! Le baptême du feu. Et un grand moment d’évasion et d’amitié. L’aller comme le retour se sont bien déroulés. L’opération a été diligentée de mains de maîtres. Après Toulouse, nous avons admiré de superbes paysages dans le Lot et plus encore dans le Périgord… !
L’accueil au gîte de Saint Genies a été chaleureux et convivial. Les repas très corrects, les chambres et les salons confortables. Des goûters et des apéros partagés dans la joie et la bonne humeur ont égayé notre séjour.
La visite du Musée de l’Automate à Souillac, avec ses musiciens, ses acrobates, ses robots-artisans, ses tableaux de famille grandeur nature et la Reine des neiges nous a offert un conte de fée.
Glissons sur le restaurant de Sarlat. Malgré un foie gras convenable, l’accueil était mi-cuit, sans chaleur et sans humour. Les toilettes n’étaient pas accessibles et, gâteau sur la cerise – oui, oui !! -  quatre glaces se sont vues confisquer leur panache de crème Chantilly. Mais la ville Renaissance valait le coup et a compensé ces désagréments.
Que de merveilles ! Nous avons pu contempler la maison natale de La Boétie, la place du Marché aux Oies, le labyrinthe de ses ruelles secrètes, les manoirs aux pierres lumineuses. Nous avons fait quelques descentes dans les boutiques artisanales en raflant spécialités du terroir, bonbons et liqueurs. Hum ! quelques personnes dévouées ont failli se perdre dans ce dédale…
L’aquarium du Périgord Noir, au Bergu, nous a impressionnés,  avec son jardin tropical, ses cascades, sa faune aquatique, ses reptiles inquiétants et ses tortues se dorant au soleil. Mention spéciale pour l’Anaconda !
Le festin à la Roque-Gageac, la gentillesse du personnel et la ballade en gabarre ont marqué le point d’orgue, le bouquet final de cette belle aventure.
Vieux village bâti ou rebâti dans le style du XVIème siècle, falaises vertigineuses trouées de grottes, gentilhommières perdues dans les montagnes, châteaux tutoyant le ciel, belvédère fantastique, forêts de la Dordogne, des instants magiques, hors du temps. Il faut dire que le capitaine s’est montré compétant et le guide passionnant.
Je n’oublie pas les joyeuses soirées passées à jouer aux  boules, à se promener dans un champ, à plaisanter et à rigoler franchement.
Un grand merci aux chauffeurs, à l’équipe qui a organisé ce voyage, aux participants chevronnés qui ont encadré le groupe et secouru les personnes en détresse( !). Leur dévouement  ne s’est jamais relâché.
Le retour s’est effectué en beauté, émaillé de blagues, de chansons et de fous-rires. Je crois que ce genre d’escapade rajeunit d’un coup ceux qui s’y lancent. Une expérience à recommencer, en ces lieux et sous d’autres cieux !  

Jeanine CHOLLET

Vous trouverez des photos de cette escapade dans l'album intitulé : " Périgord "

21:41 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.