17/01/2018

Un ponton pour personnes à mobilité réduite installé au lac

Un atout supplémentaire pour le tourisme./ Photo DDM.
Un atout supplémentaire pour le tourisme./ Photo DDM.
Article issu du journal "la Dépêche du Midi" du 17/01/2018

Le lac de Mirande et la Baïse attirent depuis longtemps de nombreux pêcheurs, mais avec des abords pas toujours très faciles. Après un gros travail de nettoyage sur les rives de la Baïse par les bénévoles de la Fraternelle, l'Association agréée pour la pêche et la protection du milieu aquatique (AAPPMA) locale, c'est la mise en place d'un accès aisé et sécurisé qui était à l'ordre du jour. Depuis samedi, ce poste de pêche est effectif. Un ponton pour personne à mobilité réduite est ainsi installé aux abords du lac. Une réalisation permise grâce au partenariat autour de ce projet entre la communauté de communes Cœur d'Astarac en Gascogne, la mairie de Mirande, la fédération départementale de pêche, la Fraternelle et ses bénévoles. René Loubet, à la fois président de la Fraternelle et de la fédération gersoise, précise : «Désormais, nous pourrons accueillir ces nouveaux pêcheurs ou simplement les pêcheurs qui avaient dû délaisser leur loisir en raison de l'inaccessibilité des sites ou les difficultés pour y accéder». Il manque encore la signalétique et quelques petits aménagements mais, déjà, le poste réservé peut être utilisé. Par ailleurs, le président de la Fraternelle informe que les cartes de pêche sont en vente chez les dépositaires habituels. L'assemblée générale de la Fraternelle est prévue samedi 20 janvier, à 18 heures, à la petite salle André-Beaudran.

22:07 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Le jeune chef d'entreprise gersois devrait atteindre l'Elysée en fauteuil roulant d'ici une semaine

Edouard, le jeune chef d'entreprise handicapé gersois de 26 ans a quitté direction...l'Elysée./ Facebook @Lefauteuilroulantfrançais
Edouard, le jeune chef d'entreprise handicapé gersois de 26 ans a quitté direction...l'Elysée./ Facebook @Lefauteuilroulantfrançais
Article issu du journal "la Dépêche du Midi" du 17/01/2018

Parti de Lectoure le 4 janvier en fauteuil roulant, Édouard Detrez poursuit sa folle épopée vers l’Elysée. Une destination qu’il devrait atteindre le 24 janvier afin de rencontrer Emmanuel Macron. Son but ? Interpeller le président sur la situation délicate de son entreprise et évoquer le sujet du handicap. 

Son entreprise gersoise Le Fauteuil Roulant français créée il y a trois ans est en effet dans une situation financière délicate. Depuis bientôt deux semaines, entouré de ses parents et de son frère Stephen, Edouard parcourt donc une partie de la France à la seule force de ses bras. Une épreuve qui s’avère douloureuse et qui requiert une grande force physique et mentale.

« J’ai des douleurs constamment. Tous les jours, nous devons rouler avec les éléments : la pluie, le froid… Aujourd’hui par exemple, il y a beaucoup de vent et je dois redoubler mes efforts. »

« La France optimiste »

Malgré tout, à mi-parcours, le jeune homme de 26 ans s’accroche et n’a jamais songé à arrêter. La solidarité et le soutien reçus en fin de journée à chaque arrivée dans une nouvelle ville lui donnent la force de tenir. « Au-delà de la souffrance, il y a chaque jour de très belles rencontres avec de la solidarité et de la chaleur humaine, sourit le sportif. Lundi, à Valençay, dans l’Indre, il y avait 250 personnes pour m’accueillir. Cette aventure me montre la vraie France : la France optimiste, qui va au-delà des difficultés et du handicap. » 

Seul bémol : le financement participatif lancé au début de l’aventure peine à convaincre. « Nous arrivons à peine à 4 000 euros alors qu’il nous faudrait 50 000 euros », déplore le jeune homme.

22:03 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/01/2018

La traversée de l'espoir, 710 KMS en fauteuil roulant

Periple-2018-L.jpg

DOSSIER DE PRESSE PERIPLE 2018 WEB_6.jpg

4 JANVIER 2018 LECTOURE (32) départ à 10h00

710 kms, 9 départements traversés, 17 étapes, 18 villes et plus d’un million de personnes à rencontrer...

Une première mondiale pour une traversée de l’espoir : Avaler 710 kilomètres en 21 jours sur un fauteuil roulant manuel, du jamais vu et même une première mondiale : un exploit sportif et mental !

Patrimoine : Édouard fera 17 étapes, traversera 18 villes et de nombreux villages fleuris pour partir à la rencontre des Français.

Avec enthousiasme, sur les réseaux sociaux, il mettra en lumière les richesses des terroirs, les trésors du patrimoine qui hissent la France au rang de première destination mondiale.

12:18 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

25/12/2017

Bonne année 2018

 Le Conseil APF de Département 65, le Comité de mobilisation 32 et les salariées  du territoire 32-65 vous souhaitent de très douces et belles fêtes de fin d'année et vous présentent leurs meilleurs vœux pour 2018.

Une nouvelle année est l'occasion de célébrer la vie, l'amitié et l'amour. C'est aussi l'occasion de faire le point sur toutes les belles choses que l'année précédente nous a apportées et d'en espérer tout autant, voire bien plus, pour la nouvelle année. Je vous souhaite une très belle année 2018 et j'espère qu'elle  vous apportera des milliers de petits et de grands bonheurs !

Nos bureaux du 32 et 65 seront fermés :

* Du samedi 23 décembre 2017 au dimanche 7 janvier 2018

Les services du PIVAU, SAAD, SAVS du 32 et du 65 restent ouverts !

 Odile LE GALLIOTTE - Directrice du Territoire 32/65

22:12 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

24/12/2017

Handidon 2017 : les résultats

handidon-remise.pngLe tirage au sort national a eu lieu jeudi 20 décembre. Découvrez la liste des gagnants de cette édition.

L'ensemble de l'APF remercie toutes les personnes qui ont participé à cette édition 2017 : Les bénévoles, adhérents et salariés qui se sont mobilisés pour faire de l'opération un succès et bien sûr toutes les personnes qui par leur don, contribuent à mettre en place des actions concrètes en faveur des personnes en situation de handicap et de leurs proches partout en France. 

Il est temps désormais de découvrir la liste des gagnants des tirages au sort régionaux et du national en cliquant sur la photo.

20:03 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

22/12/2017

Le Pyrénées Gascogne N°2

pyrenees gascogne 7.jpg

Vous trouverez ci-joint en téléchargement le journal du territoire 32/65 pour les mois de janvier, février et mars 2018, en cliquant ICI

Au sommaire, notamment,l’Édito, Infos Nationales, Infos du territoire, etc...

Vous trouverez aussi le COUPON RÉPONSE A RENVOYER  en cliquant : ICI

22:53 Publié dans Bulletins départementaux | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

13/12/2017

Journée bowling du 25 novembre 2017

DSCN1781.JPG

En cette journée du 25 novembre 2017, les 3 M ont organisé une journée bowling sous le signe de la détente. Un groupe de 26 personnes s’est retrouvé à Lannemezan pour partager ensemble une journée. Après s’être régalé autour d’un repas copieux, les participants se sont dirigés vers les pistes du bowling pour s’affronter dans la joie et la bonne humeur.

Avant de partir et que chacun ne retourne chez soi, les animatrices de choc ont offert un goûter aux participants et ont promis de se retrouver pour de nouvelles aventures après les fêtes de fin d’années.

A très bientôt et encore un grand merci à Gisèle, Solange et Stéphanie.

Des photos de cette sortie dans l'album " Bowling 25/11/2017"

22:06 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

06/12/2017

Communiqué de presse

1.jpg

2.jpg 3.jpg

Paris, le 6 décembre 2017

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Travail adapté : l’APF, l’UNAPEI et l’APAJH se félicitent du report à 2019 de la réforme du financement et s’engageront dans la concertation

L’APF, l’UNAPEI et la Fédération APAJH, représentant près de 200 entreprises adaptées en France, se félicitent de la décision de la Ministre Muriel Pénicaud de revenir sur la réforme des entreprises adaptées dans le cadre du projet de loi de finances.

Une décision qui fait suite à la mobilisation du secteur lors des dernières semaines et qui permet au travail adapté d’envisager plus sereinement 2018 avec l’ouverture d’une concertation sur les perspectives de ce dispositif essentiel pour l’emploi des personnes en situation de handicap.

 L’APF, l’UNAPEI et la Fédération APAJH accueillent positivement la déclaration de la Ministre du Travail Muriel Pénicaud au Sénat dans le cadre du Projet de loi de finances 2018.

La Ministre s’est dit prête à reporter la mise en place de la réforme des entreprises adaptées au 1er janvier 2019 et a confirmé l’engagement de porter le nombre d’aides au poste à 24 000 en 2018 (+ 1 000 par rapport à 2017) en conservant le mode actuel de financement de ces aides.

 Alors que les entreprises adaptées emploient 26 000 personnes en situation de handicap, les propositions initiales du projet de loi de finances les mettaient potentiellement en grave difficulté en prévoyant une augmentation du nombre d’aides au poste mais aussi une diminution de leurs financements à hauteur de 16 M €.

 Ce report fait suite aux négociations approfondies menées entre le secteur du travail adapté et l’Etat depuis l’annonce du Projet de loi de finances. Il ouvre la voie à une concertation plus sereine sur les perspectives des entreprises adaptées durant le premier semestre 2018.

Cette concertation portera sur le devenir du modèle, notamment en termes de simplification et d’innovation pour l’emploi des personnes en situation de handicap.

 L’APF, L’UNAPEI et la Fédération APAJH s’engagent à participer activement à ces travaux au cours desquels elles porteront l’ambition d’apporter des réponses concrètes au chômage des personnes en situation de handicap.

Le taux de chômage reste aujourd’hui deux fois supérieur à celui de la population générale et d’une durée supérieure de 200 jours.

 CONTACTS PRESSE :

APF : Evelyne Weymann

evelyne.weymann@apf.asso.fr - 01 40 78 56 59 - 06 89 74 97 37

UNAPEI : Anne-Charlotte Chéron

a-c.cheron@unapei.org - 01 44 85 50 83 - 06 37 36 21 48

APAJH : Nolwenn Jamont

n.jamont@apajh.asso.fr - 06 74 92 38 98

23:18 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

01/12/2017

Chaque geste compte

IMAGE POUR ARTICLE BLOG.jpg

23:30 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

23/11/2017

L’APF dénonce la ponction de 100 millions d’euros sur le budget de la CNSA !

cnsa.JPG

Paris, le 23 novembre 2017

                               COMMUNIQUÉ DE PRESSE

L’APF dénonce la ponction de 100 millions d’euros sur le budget de la CNSA !

L’APF déplore la décision du gouvernement de financer par un prélèvement de 100 millions d’euros sur les réserves de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) l’aide aux conseils départementaux qui font face à des difficultés budgétaires pour régler les trois allocations de solidarité : le revenu de solidarité active (RSA), l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) et la prestation de compensation du handicap (PCH).
A cette ponction qui déstabilise les finances de la Caisse, il faut ajouter un autre prélèvement de 5 millions d’euros sur le budget consacré à la PCH par la CNSA pour combler la dotation de l’Etat en faveur des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH).
L’APF dénonce ces ponctions répétées et réalisées au détriment des personnes en situation de handicap et de leur famille qui font face à des difficultés quotidiennes pour financer leurs aides techniques et humaines et attendent encore pour certaines un accompagnement adapté par un établissement ou un service !
Elle demande une solution d’urgence afin de stabiliser les finances de la CNSA et notamment de ses fonds propres.


La CNSA est un intervenant majeur dans le financement des politiques concernant les personnes en situation de handicap d’une part ; et l’autonomie des personnes âgées, d’autre part.
A ce titre, elle contribue auprès des conseils départementaux à l’APA pour les personnes âgées et à la PCH pour les personnes en situation de handicap et intervient dans le financement des établissements et services.
Elle n’intervient, en aucun cas, dans le financement du RSA. Pourtant, avec cette ponction, la Caisse va venir combler des déficits liés au RSA qui n’ont rien à voir avec ses prérogatives !

Alors que les dotations de la PCH sont clairement insuffisantes pour couvrir les besoins actuels des personnes en situation de handicap, elle vient non seulement d’être impactée par cette ponction vers le RSA mais elle vient également, dans le cadre du budget adopté par le Conseil de la CNSA le 21 novembre dernier, de faire l’objet d’une ponction de 5 millions d’euros pour venir combler la dotation que l’Etat devait au fonctionnement des MDPH.
Les fonds propres en 2018 de la CNSA atteignent leur niveau le plus bas depuis la création de la caisse et cette ponction vient également mettre en péril une partie du futur financement des établissements et services médico-sociaux.

L’APF dénonce ces ponctions réalisées au détriment des personnes en situation de handicap qui font face, au quotidien, à de réelles difficultés pour financer les aides humaines et techniques nécessaires à leur autonomie, pour leur permettre de vivre dignement et en toute sécurité et obtenir un accompagnement adapté à leurs besoins et aspirations.


Ces situations récurrentes concernant la PCH, ainsi que la situation de l’APA, démontrent l’urgence de solutions de recettes nouvelles et innovantes pour répondre aux besoins de toutes les personnes en situation de handicap et des personnes âgées en situation de dépendance.


CONTACT PRESSE :

Evelyne Weymann
evelyne.weymann@apf.asso.fr
01 40 78 56 59 - 06 89 74 97 37

23:20 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |