23/11/2017

L’APF dénonce la ponction de 100 millions d’euros sur le budget de la CNSA !

cnsa.JPG

Paris, le 23 novembre 2017

                               COMMUNIQUÉ DE PRESSE

L’APF dénonce la ponction de 100 millions d’euros sur le budget de la CNSA !

L’APF déplore la décision du gouvernement de financer par un prélèvement de 100 millions d’euros sur les réserves de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) l’aide aux conseils départementaux qui font face à des difficultés budgétaires pour régler les trois allocations de solidarité : le revenu de solidarité active (RSA), l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) et la prestation de compensation du handicap (PCH).
A cette ponction qui déstabilise les finances de la Caisse, il faut ajouter un autre prélèvement de 5 millions d’euros sur le budget consacré à la PCH par la CNSA pour combler la dotation de l’Etat en faveur des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH).
L’APF dénonce ces ponctions répétées et réalisées au détriment des personnes en situation de handicap et de leur famille qui font face à des difficultés quotidiennes pour financer leurs aides techniques et humaines et attendent encore pour certaines un accompagnement adapté par un établissement ou un service !
Elle demande une solution d’urgence afin de stabiliser les finances de la CNSA et notamment de ses fonds propres.


La CNSA est un intervenant majeur dans le financement des politiques concernant les personnes en situation de handicap d’une part ; et l’autonomie des personnes âgées, d’autre part.
A ce titre, elle contribue auprès des conseils départementaux à l’APA pour les personnes âgées et à la PCH pour les personnes en situation de handicap et intervient dans le financement des établissements et services.
Elle n’intervient, en aucun cas, dans le financement du RSA. Pourtant, avec cette ponction, la Caisse va venir combler des déficits liés au RSA qui n’ont rien à voir avec ses prérogatives !

Alors que les dotations de la PCH sont clairement insuffisantes pour couvrir les besoins actuels des personnes en situation de handicap, elle vient non seulement d’être impactée par cette ponction vers le RSA mais elle vient également, dans le cadre du budget adopté par le Conseil de la CNSA le 21 novembre dernier, de faire l’objet d’une ponction de 5 millions d’euros pour venir combler la dotation que l’Etat devait au fonctionnement des MDPH.
Les fonds propres en 2018 de la CNSA atteignent leur niveau le plus bas depuis la création de la caisse et cette ponction vient également mettre en péril une partie du futur financement des établissements et services médico-sociaux.

L’APF dénonce ces ponctions réalisées au détriment des personnes en situation de handicap qui font face, au quotidien, à de réelles difficultés pour financer les aides humaines et techniques nécessaires à leur autonomie, pour leur permettre de vivre dignement et en toute sécurité et obtenir un accompagnement adapté à leurs besoins et aspirations.


Ces situations récurrentes concernant la PCH, ainsi que la situation de l’APA, démontrent l’urgence de solutions de recettes nouvelles et innovantes pour répondre aux besoins de toutes les personnes en situation de handicap et des personnes âgées en situation de dépendance.


CONTACT PRESSE :

Evelyne Weymann
evelyne.weymann@apf.asso.fr
01 40 78 56 59 - 06 89 74 97 37

23:20 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

20/11/2017

La ville continue à investir pour améliorer l'accessibilité

2.jpg

Des élus municipaux ont accepté, il y a peu, de parcourir le centre-ville en fauteuil roulant pour tester l'accessibilité./ Photo V. T.

 Article issu du journal "la Dépêche du Midi" du 17/11/2017

Lors de la semaine de l'accessibilité, début octobre dernier, le collectif Access a invité les élus de la cité thermale à se glisser dans le fauteuil d'une personne en situation de handicap pour se rendre compte des difficultés de ces personnes lors de leurs déplacements au quotidien, mais aussi pour évaluer les progrès en matière d'accessibilité. Car des progrès, il y en a bien, comme en témoigne le rapport annuel de la commission communale pour l'accessibilité aux personnes handicapées, présenté lors du dernier conseil municipal. «Les travaux de mise en accessibilité aussi bien de la voirie que des bâtiments se sont poursuivis sur l'année 2016, malgré les contraintes budgétaires qui s'imposent à tous», peut-on lire en guise d'introduction de ce rapport. Ainsi, l'année 2016 a vu la concrétisation de l'AdAP (Agenda d'accessibilité programmée) avec des travaux réalisés à l'école Jules-Ferry (260.000€), aux toilettes publiques de la gare (25.000€) et dans les locaux des associations, rue Soutras (2.200€), mais aussi sur la voirie (place de la Gare, trottoirs au quartier Bragard et au parc Malye) pour 273.000€. Et les travaux continuent en 2017 où près de 120.000€ sont consacrés à l'accessibilité (stade Cazenave, conservatoire botanique, Villa «Campan», Calandreta, gymnases Cordier et de La Plaine, mairie annexe de Lesponne, tennis Salut, écoles Achard et de Lesponne). De même, l'aménagement des allées Tournefort, prévu en 2015 et reporté en raison du changement de réseau en amont de l'aménagement, est en cours de réalisation, tout comme l'aménagement des rues de la Fontaine, des Pyrénées et du 19-Mars ou encore de la place Jubinal. Entre 2001 et 2016, la ville aura ainsi engagé près de 4,5M€ pour divers travaux d'accessibilité.

La Dépêche du Midi

21:59 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

L'insertion des travailleurs handicapés est possible

1.jpg

Patrick Vinualès a fait visiter l'établissement à Béatrice Lagarde et Myriel Porteous./ Photo A.-C. E.

Article issu du journal "La Dépêche du Midi" du 17/11/2017

Hier, Mme la préfète et Mme la sous-préfète sont venues à l'hôtel La Solitude pour visiter les aménagements faits pour les personnes handicapées, et écouter des témoignages sur leur insertion professionnelle.

Dans le cadre de la semaine pour l'Emploi des personnes handicapées, le collectif 65 a organisé une visite de l'hôtel La Solitude. Mme la préfète Béatrice Lagarde et Mme la sous-préfète Myriel Porteous sont venues voir ces installations. L'hôtel a obtenu le label Tourisme et Handicap. «Nous devons garantir un confort pour qu'ils puissent vivre de façon tout à fait ordinaire», explique Patrick Vinualès, cogérant de l'hôtel.

Des témoignages sur le travail des personnes handicapées ont été apportés. «Nous avons employé un jeune garçon qui avait des difficultés d'attention», ajoute Patrick Vinualès. Après l'avoir mis à un poste de serveur pour le petit déjeuner, l'entreprise lui a aménagé un poste administratif. «Il faut connaître toutes les restrictions pour proposer un poste adapté», explique Marie-José Carrère, de Cap Emploi. Mme C. — qui souhaite rester anonyme — a raconté son expérience. Elle s'est lancée dans une reconversion professionnelle après avoir travaillé dans la vente. Elle a fait toutes les démarches elle-même. Aujourd'hui, elle a trouvé un poste dans la comptabilité. «J'ai toujours signalé mes problèmes à la médecine du travail. Mais est-ce qu'ils ont fait le nécessaire ? J'ai été reconnue apte au travail sans restriction», s'interroge-t-elle. Un problème que la responsable des ressources humaines de l'hôtel a déjà noté. Le collectif 65 affirme que des outils existent pour aider ces personnes dans leur travail.

Repères

Le chiffre : 81

établissements >Ont le label Tourisme et Handicap dans le département. Dont 14 sont à Lourdes. En Occitanie, ce sont 765 établissements qui l'ont.

21:39 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

12/11/2017

Il y a de la guerre dans l'air à Vic en Bigorre

AFFICHE ILIADE.JPG

flyer il y a de la guerre dans l'air.jpg

carton invitation_il y a de la guerre dans l'air.jpg

Pour lire et/ou télécharger le programme cliquez ICI

22:19 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

10/11/2017

Expo photos autour de l'accessibilité

Satisfactions exprimées de collaborations et témoignages./ Photo J. P.
Satisfactions exprimées de collaborations et témoignages./ Photo J. P.
Article issu du journal "la Dépêche du Midi" du 10/11/2017

Jusqu'au 4 décembre prochain, hall du 1er étage de l'hôtel de ville vicquois, une exposition photos qui, sous le titre «Vivre ma ville… déjouer les clichés», illustre une problématique, celle de l'accessibilité à divers lieux pour des personnes handicapées d'un point de vue moteur, psychique, sensoriel, et témoigne de la formidable aventure humaine de conduire un projet qui a vu la collaboration de plus de vingt personnes depuis la conception jusqu'à l'aboutissement, chacun participant au titre de modèle, acteur, opérateur photographe…

Aventure démarrée sous l'égide de la commission communale d'accessibilité de la ville de Tarbes composée, notamment, de plusieurs associations représentant des personnes handicapées (initiative à rapprocher de celle du collectif Access 65 qui, dans le cadre de la semaine de l'Accessibilité, a organisé une action de sensibilisation en cinq communes dont Vic), voit la collaboration entre Tarbes et Vic, cette dernière étant la 2e à recevoir l'exposition après la capitale bigourdane.

Du reste, Marie-Françoise Crancée, élue municipale déléguée au handicap et à l'accessibilité, représentant le maire de Tarbes, était présente au côté de Clément Menet, premier magistrat vicquois ; Sidonie Cardouat, adjointe déléguée aux affaires sociales ; Odile Le Galliotte, directrice territoriale de l'action associative de l'Association des paralysés de France, APF 32 et 65.

Déambulation et joie de vivre. Des photos de sites publics choisis, balade dans Tarbes pour Nadine, Guy, Richard, Bérengère, Jacques, Hervé, etc., dans des situations souvent traitées avec humour, toujours interpellant les citoyens qui ne rencontrent aucun problème pour circuler au jardin Massey, visiter le haras… Des lieux emblématiques dont on peut imaginer les équivalents partout. Sourire et réfléchir pour les uns, sourire et témoigner pour les autres, et toujours donner la mesure de ce qu'il reste à faire dans la bonne humeur.

Le maire de Vic en conviendra, «nous devons être réalistes et honnêtes, on part de loin», et rappelant le projet d'aménagement du cœur de ville, concluait sur ce qui était entrepris.

à noter : une présentation en braille de l'exposition est disponible sur le site.

21:20 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

09/11/2017

Exposition photos "Vivre ma ville...déjouer les clichés" à la Mairie de Vic en Bigorre (1er étage).

AFFICHE EXPO PHOTOS à VIC NOV 17.jpg

Cette exposition a été conçue en partenariat avec la ville de Tarbes et des associations représentant les personnes en situation de handicap, en 2015. Venez la découvrir et laissez vous surprendre par son originalité.

Des photos du vernissage de cette exposition dans l'album photos "Vivre ma ville...déjouer les clichés"

 

23:51 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Salon du chocolat à Tarbes le 11 et 12 novembre 2017

Affiche chocolat 2017.jpg

Action au profit du Centre Action Médico Sociale Précoce des Hautes Pyrénées

23:44 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

06/11/2017

"J'ai besoin de répit, lâche moi les baskets"

AFFICHE AU 23 10 2017.jpg

Nous avons le plaisir de vous inviter à une journée sur le thème du répit "J'ai besoin de répit, lâche moi les baskets", le samedi 18 novembre prochain à la salle des fêtes de Laloubère (près de Tarbes) de 9h30 à 17h.

Cette journée nous permettra d'évoquer le répit, ce besoin que nous avons tous, à un moment ou à un autre, exprimé.

Nous aurons des témoignages, nous échangerons sur les solutions et vous proposerons des temps de répit originaux, le jour même.

Cette journée est ouverte à tous et vous y êtes les bienvenus.
Merci de nous retourner le coupon d'inscription joint à l'invitation à télécharger ICI et si vous souhaitez partager le déjeuner avec vous, vous êtes les bienvenus.

Bien cordialement

Mériem BOUMERDAS

Représentante Départementale APF 65

Animatrice du Groupe Parhand't'aise APF 65

Odile LE GALLIOTTE 

Directrice Territoriale de l'Action Associative APF 32 & 65

23:22 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

25/10/2017

Journée de sensibilisation au Handicap au Lycée du Garros à Auch le 20/10/2017

DMpsqv5XkAA4Y7J.jpg

Ce vendredi 20 octobre 2017, nous étions invités, toute la journée, à une journée de sensibilisation au Lycée du Garros de Auch. C’est toujours un grand plaisir de venir dans ce lycée. Nous entretenons des liens privilégiés avec cet établissement : création du parcours accessibilité par les élèves aidés des professeurs et tout récemment, d’un court métrage pour notre « API » (Atelier Participatif Informatique). Nous étions une dizaine de bénévoles et salariées du Territoire 32 & 65 à proposer à environ 150 lycéens de tester le parcours accessibilité et à échanger sur notre regard vis-à-vis des personnes en situation de handicap. Nous remercions vivement Mr Bernard Legrand, Professeur, ainsi que l’ensemble du personnel, les lycéennes et lycéens pour leur accueil et leur participation.

A bientôt pour un nouveau projet !

Odile Le Galliotte (Directrice Territoriale des Actions Associatives APF 32 & 65)

Des photos de cette journée dans l'album " Sensibilisation au lycée du Garros du 20/10/2017".

21:50 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

24/10/2017

Exposition photographique à Vic-en-Bigorre du 2 novembre au 4 décembre 2017

AFFICHE EXPO PHOTOS à VIC NOV 17.jpg

Bonjour,

En lien avec la Mairie, le CCAS de Vic en Bigorre et Audrey Marciniak, notre représentante locale, nous organisons une exposition photos durant le mois de Novembre à la Mairie de Vic en Bigorre (1er étage).

Cette exposition a été crée en 2015, en lien avec la Mairie de Tarbes et les associations représentant les personnes en situation de handicap du 65 dans le cadre de la Commission Communale Accessibilité tarbaise.

Le vernissage aura lieu le lundi 6 novembre 2017 à 12h en présence de Mr Le Maire.

Nous vous invitons à participer à cet évènement, à venir découvrir ou redécouvrir l'exposition,  et ainsi à mettre en lumière, notre partenariat avec la ville de Vic en Bigorre. Nous vous en remercions.

Mériem Boumerdas

Représentante Départementale APF 65

Audrey Marciniak

Représentante locale APF sur Vic en Bigorre

Odile LE GALLIOTTE 

Directrice Territoriale de l'Action Associative APF 32 & 65

 

22:06 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |