10/08/2016

Pic du Midi : approcher les 3.000 m en joëlette

201607270238-full.jpg

Jean-Paul Cournet, Daniel Soucaze et Patrick Soulan souhaitent amener au pic les personnes à mobilité réduite par les sentiers de randonnée./Photo V.T.
 

Certes, avec le téléphérique, le pic du Midi est accessible aux personnes à mobilité réduite qui, une fois débarquées sur la terrasse, à 2.877m d‘altitude, peuvent profiter du panorama à 360°. Mais avec l‘arrivée des joëlettes, elles peuvent aussi, désormais, y accéder par les sentiers de randonnée. Une nouvelle expérience pour un plaisir partagé.

Grâce à une collaboration entre le pic du Midi, le comité départemental handisport et un accompagnateur en montagne, les handicapés moteurs ne sont plus privés des joies d'une promenade en plein nature. Encore mieux, ils peuvent carrément approcher les plus hauts sommets pyrénéens confortablement installés dans la joëlette. Ce fauteuil tout terrain à un ou deux roues, porté à la force des bras de deux accompagnateurs, leur permet enfin de vivre l'expérience d'une randonnée, profiter du paysage mais aussi ressentir l'effort que nécessite l‘ascension.

«Avec les joëlettes, on peut même faire des 3.000 m», s‘enthousiasme Jean-Paul Cournet, du comité handisport 65. à condition, bien sûr, d‘avoir à disposition des porteurs. Et il se trouve qu‘il y en a un dans les Hautes-Pyrénées, peut-être bientôt plus s‘il y a des candidats! «On met deux joëlettes à la disposition de Patrick Soulan, accompagnateur en montagne, qui est enthousiasmé par la démarche «, explique J.-P. Cournet, non sans ajouter que «ça lui évite l'investissement». En effet, le prix d‘un tel engin - de fabrication française, précisons-le - est autour des 8.000€! Mais ça en vaut la chandelle. «C'est physique, autant dans la montée que dans la descente où on doit retenir la joëlette, mais la joie des «passagers» compense largement l'effort», explique Patrick Soulan. Aussi, si l‘objectif est de permettre à ces personnes de découvrir la montagne comme n'importe quel randonneur (ou presque), les tarifs sont comparables à ceux d'une sortie ordinaire et il est également possible de louer les joëlettes.

Si d'autres accompagnateurs sont intéressés, ils peuvent contacter le comité qui propose de mettre à leur disposition les joëlettes mais aussi des formations spécifiques (prises en charge par le comité) pour encadrer des personnes en situation de handicap.

Plus d‘infos au 05.62.45.31.77 ou 06.72.14.18.41.



Si la télécabine, les terrasses, le restaurant et le musée sont d‘ores et déjà accessibles aux personnes à mobilité réduite, de nouveaux travaux, prévus au printemps 2017, permettront d'améliorer l'accessibilité du pic du Midi. Quant à l'hôtellerie des Laquets, dont la réhabilitation permettrait d‘ouvrir l‘offre de nuitées aux handicapés, le projet est loin d'être abandonné mais compte tenu du coût estimé de l'opération (50 millions d'euros), on préfère jouer la patience du côté du Syndicat mixte de valorisation du pic du Midi. «On veut réunir un maximum de subventions, notamment de l'Europe», confie Daniel Soucaze, directeur du pic du Midi.

21:27 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.