Au revoir Claude BALEUR

image1.JPG

Au revoir Claude,

Ce vendredi 9 mars 2018, tu t’en es allé, là-haut quelque part au milieu des étoiles.

Le combat contre la maladie était inégal malgré ton courage. Sournoise et injuste, elle aura pris ton dernier souffle mais elle n’effacera pas ton sourire, celui que nous garderons dans nos cœurs en pensant à toi.

Nous pensons très fort à Jacqueline, ta femme, Richard et Nathalie tes enfants ainsi qu’à Michel. Nous les assurons de notre soutien maintenant et demain.  Vous avez de nombreux amis à l’APF, vous leur avez tant donné que maintenant, nous avons également envie de vous aider à surmonter votre peine et à avancer vers demain.

Comme à l’image de toute sa famille, Claude a été bénévole de nombreuses années à l’APF. Nous avons fait appel à toi à de nombreuses occasions : pour organiser une exposition, créer un décor de théâtre ou participer à un court métrage, par exemple. Tes compétences acquises en travaillant au Centre Beaubourg à Paris, tu les as partagées avec nous. Tu avais cette exigence du travail bien fait et je savais que lorsque je te confiais une mission, ton travail serait soigné et impeccable.

Mais Claude c’est aussi la discrétion et la pudeur. Peu de personnes savaient que tu étais décoré de l’ordre national du mérite.

Un immense Merci Claude pour ton amitié, pour ta générosité et ton sourire.

 Odile LE GALLIOTTE

Commentaires

  • je garde un très bon souvenir des années passées avec vous sur nos projets de Théâtre. des créations, des discussions avec Claude , Jacqueline Nathalie, Richard Odile et toute l'équipe de dingues du pire est né :) je vous suis de loin et je pense très fort à vous tous en ces tristes moments gros bisous à Tous
    Laurence

  • Nous garderons le souvenir de Mr Balheur, qui nous a aidé avec son épouse et ses enfants à avancer dans notre chemin avec nos enfants qui ont la même maladie que Nathalie et Richard. Nous ne nous voyons pas souvent, mais nous pensions bien fort à lui et tous ses proches. Son souvenir restera dans nos pensées. J'embrasse toute la famille, et leur souhaite courage pour continuer notre vie ici bas. En union de prières.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel