06/07/2010

Report de l’augmentation de l’AAH


 Communiqué de presse:

Si vous avez des difficultés pour lire ce communiqué vous pouvez l'écouter en cliquant : ICI

 Le mardi 6 juillet 2010

 Communiqué de presse

 

 Report de l’augmentation de l’AAH : les personnes en situation de handicap à la moulinette du budget !

 

Francois Baroin, ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l’Etat a annoncé ce matin dans une interview publiée dans le quotidien Les Echos un report de l’application de l’augmentation de l’Allocation Adultes Handicapés (AAH). Au lieu de l’augmentation promise de 25% durant 5 ans, l’augmentation se fera en 6 ans ; la revalorisation de l’AAH de l’année prochaine ne serait donc que de 3% au lieu de 4,5% prévus.

L’Association des Paralysés de France juge totalement inacceptable une telle mesure ! Comment l’Etat peut-il envisager de diminuer l’aide aux personnes bénéficiaires de l’AAH, déjà sous le seuil de pauvreté, pour réduire son propre déficit public ?

 

Lors de sa campagne présidentielle de 2007, Nicolas Sarkozy s’est fermement engagé sur une augmentation de l’AAH de 25% durant son mandat. Aujourd’hui, et alors que Nadine Morano, secrétaire d’Etat chargée de la Famille et de la Solidarité a affirmé il y a moins de 10 jours (le 26 juin lors de l’Assemblée générale de l’APF à Annecy) concernant la revalorisation de l’AAH : « Nous tiendrons nos engagements ! […] Je voudrais rappeler l’engagement sans précédent du gouvernement pour faire de l’AAH une véritable source de revenus pour les personnes handicapées. », le gouvernement est en train de faire machine arrière !

 

Suite à la manifestation du 29 mars 2008 réunissant 35 000 personnes en situation de handicap ou malades avec le collectif Ni Pauvre Ni Soumis et appelant à la création d’un revenu d’existence à hauteur du SMIC brut, le président de la République avait confirmé l’augmentation de l’AAH de 25% en 5 ans.

 

Il est aujourd’hui lamentable de constater que le président de République et le gouvernement ne tiennent pas parole et qu’une fois de plus, on taxe les personnes les plus fragilisées, les personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté et qui sont déjà affaiblies par d’autres mesures de régression sociales : les franchises médicales, le forfait hospitalier ou encore la hausse du coût de la vie.

 

L’APF rejette fermement cette mesure, qu’elle juge abusive, méprisante et insupportable pour les personnes en situation de handicap.

Et par conséquence, l’APF demande au président de la République, Nicolas Sarkozy, et à son premier ministre, François Fillon, de revenir immédiatement sur les propos de François Baroin et d’assurer une augmentation de l’AAH de 25% sur 5 ans, comme convenu.

  

Contacts :

Evelyne Weymann : 01 40 78 56 59 – 06 89 74 97 37

Sylvaine Séré de Rivières : 01 40 78 69 60 – 06 07 40 16 65

 Vous pouvez télécharger ce document en cliquant : -->ICI

22:16 | Commentaires (0) | Tags : report, augmentation | |  Facebook | | |

05/07/2010

Assemblée générale de l’APF : entre inquiétudes et mobilisation des adhérents

Communiqué de presse:

Si vous avez des difficultés pour lire ce communiqué vous pouvez l'écouter en cliquant : ICI

Assemblée générale de l’APF :

entre inquiétudes et mobilisation des adhérents

 

Plus de 300 adhérents de l’Association des Paralysés de France (APF) se sont réunis lors de l’Assemblée générale de l’association samedi 26 juin à Annecy. Abordant de nombreux sujets, les adhérents ont fait part de leurs inquiétudes relatives à une actualité marquée par de nets reculs pour les droits des personnes en situation de handicap.

Pour montrer leur forte mobilisation, deux motions et une déclaration ont été adopté par les adhérents. Par ces textes, ils ont montré leur détermination à « Construire une société ouverte à tous », une société qui doit assurer l’effectivité des droits de l’homme, l’accessibilité universelle et l’absence de préjugés et de discriminations.

Dans le rapport moral 2009, Jean-Marie Barbier, président de l’APF a rappelé que l’année écoulée avait été l’année noire du handicap. Des régressions sociales et des reculs pour les droits des personnes en situation de handicap ont été constatés dans différents domaines : accessibilité, scolarisation, compensation ou encore revenu d’existence.

Le président a également assuré la vigilance de l’APF face aux débats actuels relatifs aux déficits publics et aux conséquences qui pourraient impacter directement les personnes en situation de handicap et leur famille.

L’accessibilité était à l’honneur avec un discours de Jean-Luc Rigaut, maire d’Annecy, qui a rappelé les enjeux de mise en accessibilité de sa ville. C’est sur ce même sujet que Camille Canuet, conseillère handicap au cabinet de Nadine Morano est venue lire un message de la ministre.

Temps fort de la journée, l’adoption par les adhérents de trois textes :

- une motion sur les aides humaines : « reconnaitre et financer tous les besoins et les services »

Les adhérents ont demandé le respect de la liberté du choix des personnes en situation de handicap concernant les modalités d’intervention d’une aide humaine auxquelles elles souhaitent avoir recours.

- une motion concernant la réforme des retraites : « préserver et élargir le droit des personnes en situation de handicap et des aidants familiaux »

Les adhérents ont insisté sur l’importance de la prise en compte des personnes en situation de handicap et des aidants familiaux dans la réforme des retraites. Pour les adhérents, les orientations générales de cette réforme doivent préserver le droit et reconnaitre la situation particulière des personnes en situation de handicap.

Enfin, suite au débat au Sénat le 24 juin sur la proposition de loi améliorant le fonctionnement des Maisons départementales des Personnes handicapées (MDPH) et portant diverses dispositions relatives à la politique du handicap qui prévoit de réintroduire le principe de « mesures de substitution » dans le cadre de construction neuves, les adhérents de l’APF ont adopté une « une déclaration de vigilance pour une accessibilité et une conception universelles »

Les adhérents ont fortement réaffirmé leur refus de toute remise en cause de « l’accès à tout pour tous » et demandent au président de la République et au gouvernement de garantir l’application des principes d’accessibilité et de conceptions universelles tels qu’ils ont été définis par la convention internationale de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées.

PJ : motions et déclaration de vigilance

Contacts :Evelyne Weymann : 01 40 78 56 59 – 06 89 74 97 37

Sylvaine Séré de Rivières : 01 40 78 69 60 – 06 07 40 16 65

Vous pouvez télécharger ce document en cliquant : -->ICI

20:55 | Commentaires (0) | Tags : assemblée, inquiètude, mobilisation | |  Facebook | | |

02/07/2010

La Voie Verte des Gaves

A l'occasion de ses dix ans, une journée festive est prévue le samedi 03 juillet sur la Voie Verte des Gaves entre Lourdes et Pierrefitte-Nestalas.

Balades à vélo et à pied à partir de Lourdes et de Pierrefitte, pour se retrouver à l'ancienne gare d'Argelès-Gazost pour un repas festif et de nombreuses animations l'après-midi.

Labellisée Tourisme et handicaps depuis 2005, la Voie Verte est en train de s'équiper en braille, pupitres tactiles et bornes sonores, afin de recevoir confortablement tous les publics particuliers.

Pour télécharger l'affiche et le programme de la journée :

CLIQUEZ ICI


Cordialement,

Jean-Paul Cournet,

Comité Handisport 65.

23:39 | Commentaires (0) | Tags : voie verte | |  Facebook | | |