• Supprimons les obstacles qui paralysent

    Après « notre vie doit-elle se limiter aux places qui nous sont réservées », l'APF lance mi-novembre sa nouvelle campagne institutionnelle basée sur l'accessibilité. À 3 ans de l'échéance de 2015, l'association souhaite renforcer la communication sur ce sujet prioritaire. Le message « Supprimons les obstacles qui paralysent » décliné sous différentes formes (affiches, spots vidéo ou bannières web) cherche à sensibiliser en suscitant l'indignation face aux discriminations liées à l'inaccessibilité du cadre bâti que les personnes en situation de handicap subissent chaque jour.

    Conçue gracieusement par l'agence BDDP et fils en collaboration avec un groupe de travail de l'APF, la nouvelle campagne institutionnelle sera diffusée dès cet automne et se poursuivra tout au long de l'année 2013. Faites passer le message  pour que soient supprimés les obstacles qui paralysent !

    515591882.jpg

    2498000729.jpg

    3148914505.jpg


  • Livre écrit par un adhérent de la Délégation APF du pays basque

    2941400625.jpg

    Un des adhérent de la délégation APF du pays basque a  écrit sa biographie au profit de l’APF de Bayonne

    Jacques ROUSSET, adhérent de l’APF depuis 50 ans, a écrit un livre sur sa vie de handicap, « une vie parmi tant d’autres ».

    Ce livre, émouvant et plein de sensibilité, est le récit de sa vie d’homme handicapé et engagé, de la Normandie au Pays-Basque.

    Aujourd’hui nous avons besoin de tous pour nous aider à faire de cet objectif une réussite pour Jacques et pour l’APF.

    Un dernier mot : le prix du livre est de 10 €.

                                                                   Palou et Pascal pour la délégation du Pays Basque

    Tel : 05.59.59.02.14.

    dd.64.basque@apf.asso.fr

  • Dépassements d'honoraires : "un accord au rabais" pour le CISS

    images.jpgLe Collectif interassociatif sur la santé (CISS), dont fait partie l'APF, dénonce l'accord obtenu entre les syndicats de médecins et l'assurance maladie pour encadrer les dépassements d'honoraires. Les négociations se sont terminées par un fiasco pour les patients, "les pigeons de la farce!".

     

    Le CISS demande au gouvernement et au président de la République de s'exprimer sur cet accord et souhaite que la justice soit saisie sur la légalité de celui-ci.


    Pour lire le communiqué de presse complet, cliquez ici.

  • L’Etat souhaite faciliter l’accès aux cinémas pour les personnes handicapées

    Aurélie Filippetti et François Hollande © SIPA

    La ministre de la Culture Aurélie Filippetti veut créer un fonds pour aider les exploitants de cinéma à rendre leurs salles accessibles aux handicapés, d'ici à 2015.

    S'exprimant mercredi soir devant le 67ème congrès de la Fédération nationale des cinémas français (FNCF, jusqu'à vendredi à Deauville), la ministre a annoncé qu'elle confiait «  le soin au CNC d'organiser un groupe de travail sur la mise en place d'un fonds d'aide destiné à financer une partie des travaux d'adaptation nécessaire des cinémas. »

    Pour en savoir veuillez cliquer sur l'image

  • Débat au Sénat sur l’application de la loi du 11 février 2005. Discours de Marie-Arlette Carlotti. 2 octobre 2012

    Que vaut une loi qui ne serait pas appliquée ou qui le serait mal ? Vous veillez à ce que cela n’arrive pas, et, en l’espèce, vous attirez mon attention sur une situation quelque peu préoccupante : la loi du 11 février 2005 est sans doute une grande loi de la République, mais sa mise en oeuvre a été certainement défaillante.

    Pour lire l'intégralité de son discours veuillez cliquer ICI

  • Budget 2013 : la bonne surprise du handicap

    Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux personnes handicapées et à la lutte contre l'exclusion.
    Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux personnes handicapées et à la lutte contre l'exclusion. (Photo Jean-Paul Pelissier. Reuters)

    Les crédits alloués aux personnes handicapées augmenteront de 9,6% en 2013. Une vraie surprise quelques jours après l'annonce par Bercy d'un budget d'austérité jamais vu depuis 1945.

    Par WILLY LE DEVIN

    Pour en savoir plus veuillez cliquer sur l'image

  • 3 ème journée passions partagées à Ordizan (65)

    Les stands d'inscriptions pour les tours à moto ou 4x4 sont pris d'assaut./Photo Muriel Guillin. ()L'APF (Association des paralysés de France) en Midi-Pyrénées, grâce à ses huit délégations et ses 13 établissements et services, propose des activités individuelles et collectives, favorisant l'intégration des personnes en situation de handicap dans la société. Elle rassemble plus de 2.000 adhérents, 600 bénévoles et 400 salariés, et est soutenue par plus de 20.000 donateurs.

    Dimanche, à Ordizan, c'était la fête ! La 3e édition de Journée passions partagées a, une nouvelle fois, réuni plus de 200 participants.

    Pour en savoir plus cliquez sur l'image