23/01/2013

Refondation de l’école : Les mesures de Vincent Peillon pour les élèves handicapés

Vincent Peillon présente mercredi au conseil des ministres son projet de loi pour la refondation de l’école. C’était une des principales promesses de campagne de François Hollande. Les mesures proposées par le gouvernement concernent aussi les élèves handicapés.

2013_01_23__10_46_vincent_peillon_bon.jpg

Le ministre de l'éducation présente mercredi au conseil des ministres son projet de loi sur la refondation de l'école

article de "VIVRE FM" paru le Mercredi 23 Janvier 2013

La question du handicap apparaît à plusieurs reprises dnas le projet de loi Peillon. Sur les questions de formation des personnels, sur la réussite éducative, sur l'accompagnement...

Ameliorer la qualification des accompagnants

Le ministre de l'éducation explique « qu’il faut une approche plus qualitative » pour ces personnels. Et c’est notamment la question de leur formation qui est au cœur du débat. Les conseils généraux devront travailler avec le gouvernement pour prendre en charge la question de la formation des auxiliaires de vie scolaire.

Faire rentrer l’école dans l’ère du numérique

Le ministre croit aux outils technologiques pour les élèves handicapés. Les enfants atteints d’un handicap moteur ou sensoriel sont explicitement mentionnés dans le projet de loi. Les élèves handicapés mentaux ou présentant des troubles du comportement ou des apprentissages n’ont pas été mentionnés par le Ministre alors qu’ils sont, eux aussi, susceptibles d’avoir besoin de ces outils.

Rénover la formation des enseignants

Les écoles supérieures du professorat et de l’éducation remplaceront les actuels IUFM. La question des « élèves à besoin particulier » est prévue dans leur mission. Un formation sur le handicap sera donc inscrite dans le cursus initial de tous les enseignants.

Mieux repérer et diagnostiquer les élèves

"L'école, rappelle Vincent Peillon doit s'appuyer sur les médecins et les personnels infirmiers mais également sur l'ensemble des personnels afin de dépister et de diagnostiquer les troubles susceptibles d'entraver les apprentissages, accueillir les élèves attteints de maladies chroniques et en situation de handicap et faciliter l'accès aux soins et à la prévention pour les éléves".

Axel Amouyal


23:25 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.