25/07/2013

La Délégation APF des Hautes Pyrénées présente au festival "EQUESTRIA " à Tarbes

" Pyrénéesinfo.fr " propose chaque jour une émission spéciale depuis le site du Haras National de Tarbes, à l’occasion de l’édition 2013 d’Equestria. Pour cette deuxième émission du mardi 24 juillet 2013, retrouvez Bob dit l’âne, l’Association des Paralysés de France, Michel Garnier et le parrain d’Equestria 2013 Pierre Durand. Par pyreneesinfo.fr et H’Py Tv, la webtv des Hautes-Pyrénées.

Lors de cette manifestaion axée sur le cheval, la Délégation APF des Hautes Pyrénées est présente sur un stand et fait de la sensibilisation par l'intermédiaire d'un jeu spécialement créé pour cette occasion .


[TARBES]H'Py Tv Spéciale Equestria 02 (24... par pyreneesinfotv

La séquence de ce film qui concerne le stand de l'APF débute à

7 minutes et 30 secondes

21:29 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Etre accompagnateur bénévole de séjour en 2013

Les séjours adaptés de l'été 2013 se déroulent sous le soleil !!

APF Evasion recherche toujours des accompagnateurs bénévoles, principalement pour des séjours de fin juillet à mi août.

Les candidatures masculines sont recherchées pour compléter les équipes, les candidatures féminines (avec permis) sont aussi les bienvenues.

Être accompagnateur, c'est quoi ?! : cliquez ici

Vous pouvez vous inscrire en ligne en cliquant ici

OU
Vous pouvez aussi proposer votre candidature en téléchargeant le dossier de candidature, cliquez ici

Un responsable de séjour ou APF Evasion vous contactera dès que possible en fonction de vos disponibilités.

Vous pouvez nous joindre par mail :

evasion.accompagnateurs@apf.asso.fr

ou par courrier :

APF Evasion

Activité accompagnateurs

17, boulevard Blanqui

75013 Paris

ou par téléphone :

01 40 78 00 00

(Uniquement pour être accompagnateur)

20:34 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

23/07/2013

Air France: des efforts pour les handicapés

Publié le 19 juillet 2013 à 09h00aj_handicape.jpg La compagnie aérienne Air France a enrichi l’offre Saphir destinée aux passagers handicapés ou à mobilité réduite, afin de faciliter leur voyage depuis la réservation jusqu’à l’arrivée à destination.

Depuis le début du mois de mai 2013, l’offre Saphir (Service d’Aide aux Personnes Handicapées pour les Informations et la Réservation) de la compagnie nationale française s’est dotée de trois nouvelles fonctionnalités : un nouveau numéro de téléphone non surtaxé, le 09 69 36 72 77 (prix d’un appel local en France), disponible du lundi au vendredi de 9h à 19h ainsi que le samedi de 9h à 18h. Un bouton de rappel, depuis le site www.airfrance.fr (bientôt disponible sur les sites co.uk ou es) donne la possibilité d’être rappelé gratuitement et immédiatement par un conseiller Saphir. Celui-ci apparaît lors d’une éventuelle difficulté en ligne, au moment de la demande d’assistance ou de l’émission du billet. Et depuis juin, une messagerie instantanée permet d’échanger en ligne avec un conseiller Saphir ; elle profite à l’ensemble des clients mais peut se révéler particulièrement utile aux clients sourds et malentendants, qui peuvent ainsi poser leurs questions en toute simplicité.

Ces nouvelles fonctionnalités complètent les services déjà disponibles sur le site internet d’Air France, réservation, demande d’assistance et émission de billets. Elles « permettent de toujours mieux répondre aux attentes des clients handicapés ou à mobilité réduite », qui sont 400 000 à voyager chaque année sur ses lignes. « Simplicité de réservation, équipements à bord adaptés et ergonomiques, formation des équipes au sol et à bord, comptoirs et bornes libre-service dédiés… de la réservation à l’arrivée à destination, Air France met tout en oeuvre pour faciliter leur voyage ».

La compagnie de l’alliance SkyTeam rappelle qu’elle avait été la première en 2001 à créer un service d’aide aux passagers handicapés ou à mobilité réduite. Gratuit et personnalisé, il est aujourd’hui disponible au départ de 20 pays.

23:24 | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Allocataires de l'AAH : droit au tarif social de l'énergie !

Excellente nouvelle pour les allocataires de l'AAH (Allocation adulte handicapé) qui peuvent, depuis le 26 décembre 2012, bénéficier des tarifs sociaux de l'énergie. Ce nouvel arrêté fixe en effet le plafond de ressources, pour savoir si une personne est éligible à ce dispositif, à celui de la CMUC (Couverture maladie universelle complémentaire) majoré de 35 %. C'est donc désormais le plafond de l'aide pour l'Acquisition d'une complémentaire santé (ACS) qui fait figure de référence.

Plafond réévalué : de 661 à 893 euros par mois


Cette mesure concerne dorénavant tous les foyers dont les ressources sont inférieures à 10 711 euros par an pour une personne seule (soit 893 par mois), 16 067 pour deux, 19 281 pour trois et 22 494 pour quatre (puis 4 284,576 au-delà par personne à charge supplémentaire). « Le plafond était auparavant de 661 euros par mois pour une personne seule et passe à 893 euros », a déclaré Delphine Batho, Ministre de l'énergie, à l'AFP. Avec 776,59 euros par mois, un allocataire de l'AAH célibataire peut donc désormais prétendre à ce coup de pouce (en couple, cela dépend des revenus de son conjoint). Attention, ce nouveau montant continue cependant d'exclure les personnes percevant également le complément de l'AAH (portant le total à 955,9 euros par mois).

Le « tarif social de l'énergie », c'est quoi ?


C'est une mesure destinée à lutter contre la précarité énergétique (et numérique pour la téléphonie). Elle se traduit par une réduction, consentie aux foyers les plus démunis, sur leur facture d'électricité et de gaz. Le tarif social de l'électricité ouvre droit à une réduction sur l'abonnement et sur les 100 premiers kilowattheures consommés par mois. Celui du gaz ouvre droit à une déduction ou à un versement forfaitaire, selon que la personne détient un contrat individuel ou collectif. Selon le gouvernement, « les ménages concernés pourront ainsi compter sur une aide d'environ 200 euros par an pour ceux qui se chauffent au gaz et de 90 euros pour ceux qui utilisent un autre moyen de chauffage, comme l'électricité ». L'arrêté paru mercredi 26 décembre ne mentionne, stricto sensu, que l'électricité mais s'applique également au gaz. Rappelons que, depuis 2010, il existe également un tarif social sur la téléphonie, dont bénéficiaient déjà les allocataires de l'AAH.

Quelles démarches ?


Les personnes déjà titulaires de l'ACS n'ont aucune démarche à entamer pour avoir droit à ces tarifs sociaux de l'électricité et du gaz. Quant aux autres, et notamment les allocataires de l'AAH, elles devront d'abord adresser une demande d'ACS à leur caisse d'assurance maladie qui a alors deux mois pour faire part de sa décision. A savoir que nul n'est tenu pour autant de souscrire une complémentaire santé proposée dans le cadre de l'ACS pour bénéficier de ces tarifs sociaux ; il suffit de justifier de revenus qui « donnent droit » à l'ACS !

Cette extension des tarifs de « première nécessité » ne répond que partiellement à la promesse du gouvernement de les étendre à plus de 4 millions de foyers (soit 8 à 9 millions de personnes). Il faudra, pour cela, en passer par une nouvelle loi...

Article extrait du site " Handicap.fr"

23:18 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

22/07/2013

L'APF à visage découvert

80 ans à bouger les lignes ! A l'occasion de cet anniversaire, ensemble, fêtons notre association, nos valeurs et notre engagement en dévoilant nos visages.

logo-APF-80-ans.jpg

Pour découvrir l'APF et/ou envoyer mon portrait il suffit de cliquer sur l'image

21:33 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

19/07/2013

6 milliards d'euros pour les transports : vers la fin de la galère pour les franciliens handicapés ?

2013_07_19__18_39_2012_11_08__18_38_accessibilite_ratp_015.jpg

Trains en retard ou supprimés, ascenseurs en pannes, défauts de signalisation, les franciliens handicapées subissent de plein fouet les problèmes de transport d'Ile-de-France. Avec 6 milliards d'euros de budget signés aujourd'hui, la situation pourrait s'améliorer d'ici 2017.

Jean-Marc Ayrault et Jean-Paul Huchon ont ratifié aujourd'hui vendredi 19 juillet le plan qui va permettre la rénovation du réseau ferré de la région Ile-de-France. Un réseau au bord de la rupture, connaissant des pannes et retards quotidiens. Les personnes en situation de handicap sont les premières victimes de ces désagréments.

Le budget annoncé est de  6 milliards d'euros, répartis entre 2013 et 2017, le « protocole » Etat-Région s'arrêtant à cette dernière date. Mais les travaux prévus devraient s'étendrent jusqu'à 2030 pour un coût total avoisinant les 30 milliards d'euros.

Pour lire la suite de cet article paru dans le site de "VivreFM" du 19/07/2013, veuillez cliquer sur la photo.

22:21 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Le Comité interministériel du handicap "tout début septembre"

2013_07_16__18_08_ayrault.jpg

Le comité interministériel du handicap devrait se réunir "certainement au tout, tout début septembre". C'est ce qu'a indiqué aujourd'hui Marie Arlette Carlotti, la Ministre déléguée en charge du handicap.

Annoncé d'abord au printemps, puis en juin le Comité interministériel du handicap (CIH) se triendrait donc à la rentrée de septembre. Alors qu'elle visitait l'Espace public numérique de la mairie du 3ème arrondissement de Paris, Marie Arlette Carlotti, a indiqué que le CIH se réunirait au début du mois de septembre. "Ce comité ne s'est jamais réuni depuis sa création" elle poursuit : "il va en sortir une feuille de route en matière de handicap".

Pour lire la suite de cet article paru dans le site de "VivreFM" du 16/07/2013, veuillez cliquer sur la photo du premier ministre Jean Marc Ayrault qui présidera le Comité Interministériel du handicap en septembre

22:12 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

17/07/2013

Arrens-Marsous. Recyclage et handicap pour un bel après-midi de partages

201307162012-full.jpg


Article paru dans le site du journal "la Dépêche du midi" du 16/07/2013



Le 18 juin dernier, les résidents du foyer d’accueil médicalisé géré par l'APF ont rendu visite aux petits élèves de l’école d’Arrens-Marsous. Devant un groupe d’enfants attentif, les résidentes du foyer "Le Tres Lahuns", Gaëlle, Céline et Christelle, ont présenté leur projet couture. Accompagnées de Chantal Lacoste, la référente du projet, elles ont expliqué comment elles ont réussi à réaliser de jolies nappes en adaptant cette activité au handicap de chacune. Elles ont également prouvé que de belles réalisations peuvent se faire avec un peu d’imagination, de l’envie et en mettant du sens à leurs actions. Ensuite, les élèves ont découvert le projet Mod’éco réalisé par les usagers du foyer APF "Le Cantou" et mis en place par Brigitte et Claire Jaunet. Ce projet consiste en la création de vêtements réalisés avec des matières recyclables. Jacques, usager du Cantou, a présenté le défilé. Les enfants ont découvert la veste «fumante», la robe «d’un soir», le collier «rond», la robe «nature», la jupe «tire-bouchons» et le chapeau «rouli-rouleaux». Cette présentation s’est achevée par un quiz sur le recyclage où les enfants ont pu montrer leurs connaissances et faire appel à leur mémoire. Avant de se séparer, les résidents et les enfants ont partagé un goûter. Cet après-midi d’échanges avait pour objectif de sensibiliser les enfants aux pratiques écologiques en les informant sur les matières recyclables et de vivre une expérience unique avec les résidents des foyers.

Nathalie Noguès

21:48 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

16/07/2013

Je veux faire l'amour : paraplégique demande assistance sexuelle

Le 11 mars dernier, le comité consultatif national d'éthique rendait un avis négatif sur la question de l'assistance sexuelle pour les personnes handicapées. C'est Roselyne Bachelot, alors ministre des solidarités et de la cohésion sociale qui avait saisi le comité sur le sujet.

Sujet tabou et chargé d'idées reçues. En mai 2006, selon un sondage IFOP commandé par l'APF, 61 % des personnes interrogées pensaient que les personnes handicapées n'avaient tout simplement pas de sexualité.

Même si le comité soulignait dans son rapport les situations de souffrance et de solitude, il estimait que la France ne pouvait pas créer un statut légal d'assistant sexuel, comme il en existe aux Etats Unis, en Suisse, aux Pays bas ou en Belgique.

Le magazine de la rédaction de "logo.pngFRANCE CULTURE "est allé à la rencontre de celles et ceux qui ont réagi à ce refus du comité... en disant "je veux faire l'amour".

Reportage de Florence Sturm, réalisé par Annie Brault, avec Francis Pascal à la prise de son.

 Invité(s) :
Jérôme Guedj, président du conseil général de l'Essonne (PS)
Anne-Marie Dickelé, co-rapporteur de l'avis du Comité national d'éthique.

23:25 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

12/07/2013

Vers un statut légal de l'assistance sexuelle pour les personnes souffrant de handicap ?

Le sujet est très peu abordé quand on parle de handicap, il est pourtant d'une grande importance. Comment avoir une sexualité quand on est lourdement handicapé ? En France, la seule alternative est le recours aux travailleurs du sexe. En Suisse, on forme des "assistants sexuels". 

  • Par Céline Aubert FRANCE 3 ALPES
  • Publié le 11/07/2013 | 11:57, mis à jour le 11/07/2013 | 11:57
laetitia.jpg"Je crois que je me sentirai vraiment femme le jour où j'aurai une relation sexuelle" confie Laetitia. La jeune femme grenobloise a 30 ans, depuis sa  naissance elle souffre d'amyotrophie spinale. Laetitia n'a jamais fait l'amour. A plusieurs reprises, elle a contacté des escort boys, ils ont tous refusé.
"Comme tout être humain, on a le droit d'avoir une vie affective et sexuelle", ajoute-t-elle, "nous enlever ça, c'est nous déshumaniser".
Le droit au plaisir pour les personnes handicapées, un sujet tabou ? 
Pour lire la suite de l'article de FRANCE 3 ALPES et visionnez le reportage veuillez cliquer sur la photo.

21:39 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |