09/10/2013

Handicapés et malades, les oubliés de la réforme

Article paru dans le site du journal " Le Monde " du 08/10/2013.

Nous, personnes vivant avec une maladie chronique, accidentées de la vie ou en situation de handicap, sommes une nouvelle fois absents des débats. Nous aspirons tous à une réforme inclusive, réaliste, tournée vers le vieillir bien, le vieillir mieux. Dès lors, une réforme des retraites ne saurait être "juste" que si elle intègre les évolutions économiques, sociales mais aussi démographiques et sanitaires de la société française, si elle prend en compte pleinement tous les citoyens. L'allongement de la vie au travail, c'est pour nous la prolongation de la difficulté à concilier vie professionnelle et état de santé. En France, 15 à 25 millions de personnes vivent avec une maladie chronique ou un handicap : peut-on décemment continuer à les ignorer ? Penser l'accès à la retraite pour les personnes malades chroniques et handicapées, c'est poser plus largement la problématique de leur place dans la société, de la capacité de celle-ci à les accueillir.

Pour lire la suite de cet article veuillez cliquer ICI

22:33 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.