11/08/2016

Jazz In Marciac 2016

IMG_1799.JPGAu lendemain de la fermeture de notre stand de sensibilisation à l'accessibilité durant le Festival Jazz in Marciac, je tiens à vous remercier, bénévoles et salariées des délégations 32 et 65 pour votre formidable travail avant et pendant cet évènement qui restera, sans nul doute "un cru exceptionnel".

Merci également à Pascaline, Frédéric et Eric qui nous ont rejoints depuis le Tarn et l'Aude pour nous aider.

C'était mon premier "JIM (Jazz in Marciac)" en tant que Directrice du Territoire et je suis fière de votre mobilisation à tous. Toujours avec sourire et disponibilité, vous avez contribué à la réussite de cette action. Et il en fallait des bénévoles pour préparer les repas, assurer toute l'intendance matérielle, technique, le transport, l'accueil du public, le montage et le démontage, l'animation musicale...... et j'en passe.

Pendant un peu plus d'une semaine, nous avons vécu au rythme de la musique Jazz et de votre engagement sans faille. 

Nous avons eu le plaisir d'avoir la visite d'un public nombreux pour tester notre parcours et se rendre également sur le stand de Rétina France. En fin de semaine, les enfants et même les adultes pouvaient se faire maquiller par Stéphanie et Delphine, et / ou jouer au "Jeu du Dada".

Nous étions ravis également d'accueillir les usagers et salariés du SAVS 32 pour la soirée du jeudi 4 août, les adhérents de la délégation du Lot et Garonne et même un séjour APF Evasion, sans compter la visite de Mr Prosper Teboul (Directeur Général), Mme Pascale Ribes (Vice Présidente), Mr Joseph Barbosa (Administrateur), Mr Hubert Pénicaud (de la Direction Générale) et Mr Dominique Sigoure (Directeur Régional Occitanie).

Et un merci appuyé à Isabelle, ma "marraine" pour JIM.

Un grand MERCI. Nous prenons déjà rendez vous pour 2017. Ce sera le 40ème anniversaire de Jazz in Marciac et nous serons bien sûr présents pour vous  accueillir dans ce village gersois."

Odile LE GALLIOTTE

Directrice Territoriale de l'Action Associative APF 32 & 65

Des photos de cette semaine de sensibilisation dans l'album : " Jazz In Marciac 2016 "

Pour les personnes mal ou non voyantes veuillez cliquer sur le logo juste en dessous
podcast

22:52 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

10/08/2016

Pic du Midi : approcher les 3.000 m en joëlette

201607270238-full.jpg

Jean-Paul Cournet, Daniel Soucaze et Patrick Soulan souhaitent amener au pic les personnes à mobilité réduite par les sentiers de randonnée./Photo V.T.
 

Certes, avec le téléphérique, le pic du Midi est accessible aux personnes à mobilité réduite qui, une fois débarquées sur la terrasse, à 2.877m d‘altitude, peuvent profiter du panorama à 360°. Mais avec l‘arrivée des joëlettes, elles peuvent aussi, désormais, y accéder par les sentiers de randonnée. Une nouvelle expérience pour un plaisir partagé.

Grâce à une collaboration entre le pic du Midi, le comité départemental handisport et un accompagnateur en montagne, les handicapés moteurs ne sont plus privés des joies d'une promenade en plein nature. Encore mieux, ils peuvent carrément approcher les plus hauts sommets pyrénéens confortablement installés dans la joëlette. Ce fauteuil tout terrain à un ou deux roues, porté à la force des bras de deux accompagnateurs, leur permet enfin de vivre l'expérience d'une randonnée, profiter du paysage mais aussi ressentir l'effort que nécessite l‘ascension.

«Avec les joëlettes, on peut même faire des 3.000 m», s‘enthousiasme Jean-Paul Cournet, du comité handisport 65. à condition, bien sûr, d‘avoir à disposition des porteurs. Et il se trouve qu‘il y en a un dans les Hautes-Pyrénées, peut-être bientôt plus s‘il y a des candidats! «On met deux joëlettes à la disposition de Patrick Soulan, accompagnateur en montagne, qui est enthousiasmé par la démarche «, explique J.-P. Cournet, non sans ajouter que «ça lui évite l'investissement». En effet, le prix d‘un tel engin - de fabrication française, précisons-le - est autour des 8.000€! Mais ça en vaut la chandelle. «C'est physique, autant dans la montée que dans la descente où on doit retenir la joëlette, mais la joie des «passagers» compense largement l'effort», explique Patrick Soulan. Aussi, si l‘objectif est de permettre à ces personnes de découvrir la montagne comme n'importe quel randonneur (ou presque), les tarifs sont comparables à ceux d'une sortie ordinaire et il est également possible de louer les joëlettes.

Si d'autres accompagnateurs sont intéressés, ils peuvent contacter le comité qui propose de mettre à leur disposition les joëlettes mais aussi des formations spécifiques (prises en charge par le comité) pour encadrer des personnes en situation de handicap.

Plus d‘infos au 05.62.45.31.77 ou 06.72.14.18.41.



Si la télécabine, les terrasses, le restaurant et le musée sont d‘ores et déjà accessibles aux personnes à mobilité réduite, de nouveaux travaux, prévus au printemps 2017, permettront d'améliorer l'accessibilité du pic du Midi. Quant à l'hôtellerie des Laquets, dont la réhabilitation permettrait d‘ouvrir l‘offre de nuitées aux handicapés, le projet est loin d'être abandonné mais compte tenu du coût estimé de l'opération (50 millions d'euros), on préfère jouer la patience du côté du Syndicat mixte de valorisation du pic du Midi. «On veut réunir un maximum de subventions, notamment de l'Europe», confie Daniel Soucaze, directeur du pic du Midi.

21:27 | Commentaires (0) | |  Facebook | | |