02/10/2016

Assemblée Départementale 2016 de la Délégation APF 65

L'antenne départementale de l'Association des paralysés de France s'est réunie en assemblée générale en présence de ses membres et de nombreux adhérents mais aussi de la déléguée régionale./Photo V.T.
L'antenne départementale de l'Association des paralysés de France s'est réunie en assemblée générale en présence de ses membres et de nombreux adhérents mais aussi de la déléguée régionale./Photo V.T.
 

C'est à la salle des fêtes d'Ordizan que l'Association des paralysés de France a organisé, vendredi 16 septembre, son assemblée départementale. L'occasion de dresser l'état des lieux de ses activités mais aussi de dévoiler son classement départemental d'accessibilité.

On apprend ainsi que sur les 13 communes de plus de 3.000 habitants, la palme revient à Lannemezan, suivie d'Odos et de Tarbes, même si, comme partout, il reste du chemin à parcourir. «Nous avons beaucoup de retard en France, en termes d'accessibilité, comparé notamment à Londres où tout est accessible», pointe Marie-Christine Huin, membre du CA de l'APF 65, tout en admettant qu'«il y a un début de prise de conscience aujourd'hui». De là à concrétiser les bonnes volontés, il y a un pas et l'association a fait de l'accessibilité son cheval de bataille afin de «faciliter la vie quotidienne des personnes en situation de handicap». Aussi, elle se veut source de propositions à tous ceux qui se posent des questions sur la mise en accessibilité, via notamment le groupe de travail Collectif accès, qu'elle a créé en 2011 avec Handispina, AFM Téléthon, les associations Valentin-Haüy et des Accidentés de la vie. Mais elle participe aussi à la commission communale d'accessibilité de la ville de Tarbes et propose des événements tels que l'expo photo «Vivre la ville», des dîners dans le noir, le Téléthon et, bientôt, une journée cinéma vivant.

Bien déterminée à «rendre la vie ordinaire et non extraordinaire», l'APF65 milite pour une «société inclusive, ouverte à tous». 4 salariés et 150 bénévoles, avec le soutien de 1.667 donateurs, œuvrent tout au long de l'année au service des 242 adhérents, un chiffre en évolution, dans ses 9 établissements spécialisés mais aussi lors des nombreuses sorties et animations. Car «l'APF 65 est aussi un lieu d'accueil, d'écoute, de conseils, de soutien et de lien social, rappelle M.-C. Huin. Nos animations à la Ferme Fould réunissent chaque semaine une quarantaine de personnes et on organise aussi des repas mensuels à la maison de quartier de Laubadère, des sorties culturelles, sportives et de loisirs, ainsi que des voyages annuels», explique-t-elle. Et de conclure : «Ici, cette une famille».

18:53 | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Commentaires

une bien belle délégation sur laquelle tous peuvent compter.
Bravo et merci à tous les acteurs de cette belle délégation.

Écrit par : yvonne ollier | 02/10/2016

Les commentaires sont fermés.