Bâtiments communautaires : les travaux d'accessibilité se poursuivent

Le rapport de la commission intercommunale pour l'accessibilité aux personnes handicapées a été présenté au conseil communautaire de la Haute Bigorre./ Photo V.T.
Le rapport de la commission intercommunale pour l'accessibilité aux personnes handicapées a été présenté au conseil communautaire de la Haute Bigorre./ Photo V.T.
Article issu du journal "La Dépêche du Midi" du 08/01/2019

Nous vous avions fait part, hier, du rapport 2017 de la commission communale de la ville de Bagnères-de-Bigorre pour l'accessibilité aux personnes handicapées, voici, aujourd'hui, celui de la Communauté de communes de la Haute-Bigorre (CCHB).

La collectivité intercommunale n'a, certes, pas de compétence de voirie (hormis les zones industrielles), mais gère divers bâtiments (Halle aux grains, AlamZic, centre de loisir…) et, depuis 2013, des équipements sportifs (stades de Pouzac, Campan, Montgaillard; centre nautique Andrée-de-Boysson…).

Après la concrétisation, en 2016, de l'Agenda d'accessibilité programmée (Adap), la CCHB a réalisé, depuis, une série de travaux dont la mise en accessibilité du Relais d'assistants maternels, de la crèche Les Bambis, du centre multi-accueil de La Mongie et du centre administratif et technique, la création de places PMR devant la Halle aux grains ou encore la réhabilitation des vestiaires du stade de Montgaillard…

Plusieurs projets ont pris du retard

En 2017, plusieurs projets ont pris du retard pour des raisons techniques, en particulier, mais la CCHB mise sur une reprise en 2019 pour un certain nombre de projets. On peut ainsi citer les stades de Campan et de Pouzac. D'autres chantiers ont été annulés au profit de projets de réhabilitation d'envergure, notamment au cinéma Le Maintenon où la ville prévoit aussi des travaux de voirie, ainsi qu'au centre aéré Ballarin avec un projet général de restructuration. Cette structure d'Accueil de loisirs sans hébergement (ALSH), qui accueille des enfants toute l'année, vient d'ailleurs d'être dotée d'une procédure d'inscription et d'accueil des enfants en situation de handicap.

Une procédure d'ores et déjà mise en œuvre depuis le 1er janvier. De quoi améliorer la prise en charge et l'intégration des enfants en situation de handicap avec un accompagnement spécifique en concertation entre les parents et les professionnels.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel